jadhere.jpgjedonne.jpg

ACTUALITES
Association APAISER
 ↑  
Syringomyélie & Chiari
 ↑  
Bibliothèque
Nouveautés du site
(depuis 10 jours)
Articles

La Syringomyélie - Larousse Médical 1995

SYRINGOMYELIE : Maladie rare caractérisée par la présence dans la moelle épinière d'une cavité liquidienne pathologique indépendante du canal de l'épendyme.

La cavité est localisée dans la substance grise, au centre de la partie haute de la moelle; elle détruit les fibres nerveuses qui véhiculent la sensibilité de la peau à la température et à la douleur.

CAUSES : On distingue deux mécanismes.

-­ Les Syringomyélies dites hydrodynamiques sont dues à un blocage de la circulation du liquide céphalo-rachidien à la jonction des compartiments ventriculaires et extraventriculaires (canal épendymaire), et proviennent soit d'une malformation congénitale du système nerveux central appelée malformation de Chiari, soit, plus rarement, d'une lésion acquise (méningite, traumatisme, tumeur).

- Les Syringomyélies dites non hydrodynamiques consistent en la formation d'une cavité liquidienne pathologique à l'intérieur de là moelle épinière et sont la conséquence d'une lésion traumatique, tumorale ou vasculaire.

SYMPTÔMES ET SIGNES : La syringomyélie se caractérise par des troubles sensitifs dits "dissociés" (la sensibilité profonde et la sensibilité tactile fine ne sont pas atteintes) et "suspendus" (seuls les membres supérieurs sont affectés).

Un des signes les plus évocateurs d'un début de syringomyélie est l'incapacité du patient à ressentir les brûlures sur les mains (insensibilité à la température); une douleur ou un déficit moteur des mains peuvent également survenir et, plus rarement, des troubles de la marche. Les autres signes varient en fonction de l'extension de la cavité: paralysies en cas d'extension horizontale, dysarthrie (troubles de l'élocution), glossoplégie (paralysie de la langue), troubles de la déglutition en cas d'extension vers le haut lésant le bulbe rachidien (syringobulbie). La maladie évolue en général très lentement - elle se stabilise même parfois spontanément.

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT : Le diagnostic de la syringomyélie repose sur l'imagerie par résonance magnétique (I.R.M.), qui permet de mettre en évidence la cavité syringomyélique et, éventuellement, une malformation de Chiari. Le traitement est très limité. Une intervention neurochirurgicale, consistant à placer un cathéter de dérivation depuis la cavité pathologique jusqu'au liquide céphalo-rachidien entourant la moelle épinière, est parfois indiquée en cas de syringomyélie évolutive et invalidante.


Connexion

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
FDZhpY
Recopier le code :


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 1483 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Recherche
Recherche
Nos partenaires

Logo HelloAsso
Logo NeuroSphinx
Logo Centre de Référence
Logo CRESSC

© Copyright Association APAISER 2006/2015 ©

Protection des données personnelles
Conformément à la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent.
Vous pouvez exercer ce droit en modifiant ou supprimant vos données dans votre compte ou en envoyant un message descriptif depuis l'icône prévu à cet effet dans la boîte Webmestre-Infos de ce site.