jadhere.jpgjedonne.jpg

ACTUALITES
Association APAISER
 ↑  
Syringomyélie & Chiari
 ↑  
Bibliothèque
Nouveautés du site
(depuis 10 jours)
Articles

LE REGARD DE L’ENFANT VERS LE PARENT HANDICAPE

Le mois de mars a été marqué par la semaine du handicap décrétée par le gouvernement. Mais que veut dire "handicap" ?

Tout d’abord reprenons la définition du mot "santé" tel que l’OMS organisation mondiale de la santé) la définit : "c’est un complet bien être physique, mental, biologique, psychologique et social". Si nous devons répondre 10/10 à chacun de ces critères, sans doute peu de personnes se trouveront en "bonne santé".

Par contre si nous interviewons des personnes de l’association "handisport", nous aurons assurément un certain nombre d’entre eux qui affirmerons être en "bonne santé". Alors pourquoi cette dichotomie ? Ces derniers vous répondront : "être en bonne santé, c’est avant tout être bien dans sa tête, accepter son handicap, accepter de vivre bien, avec".

Qu’est-ce qu’un "handicap" ?

D’après l’encyclopédie, c’est un désavantage social, professionnel dû à une infirmité ou une maladie. Un handicap peut être sensoriel (auditif, visuel..), physique (neurologique, musculaire..) mental…Les causes sont variées : traumatiques, anomalies génétiques, maladies respiratoires, cardio-vasculaires.

Le sujet est tellement vaste que nous ne citons que quelques exemples, sans parler de leur degré d’atteinte. Aussi, nous ne baserons notre réflexion que sur le handicap physique, qui atteint nombre d’entre nous, en nous posant la question : comment en parler à nos enfants ? comment perçoivent-ils le handicap physique ?

Bien sûr leur souci sera le regard porté par les autres enfants sur leur parent handicapé. C’est avant tout une notion de tolérance. Accepter que l’autre soit différent avec toute l’étendue de cette problématique.

L’apprentissage de la tolérance passe par la communication, l’explication. Expliquer à l’enfant avec ses mots, avec son niveau de compréhension pourquoi vous êtes handicapé, comment la maladie a gagné votre corps jusqu’à le déformer ou l’immobiliser.

Certes, il n’y a pas de mots justes, de formules magiques pour l’aider à accepter. Plus vous serez à l’aise avec l’acceptation de cette pathologie, cet étranger qui s’est implanté en vous et qui s’impose comme interlocuteur, plus ce sera facile pour lui de le vivre.

Vous pouvez faire comprendre aux enfants que ces difficultés physiques et physiologiques ne modifient pas votre intégrité profonde, votre coeur, vos sentiments restent identiques. Si vos gestes sont devenus maladroits si vos déplacements sont plus difficiles, votre intellect reste inchangé. Malgré tout, votre souffrance est exacerbée par le regard inquisiteur des autres. Parler de différence fait référence à des normes. Mais comment définir le "normal" ?

Le tout est question d’interprétation. La conception du handicap se réfère également à la manière dont notre société accepte, entoure, aide les handicapés. L’enfant doit admettre, reconnaître et faire valoir que son parent handicapé est une personne à part entière.

Il est très vrai que nous sommes dans le cadre de généralités, que le vécu au quotidien fluctue, notre acceptation et notre propre tolérance à la douleur varie.

Quoiqu’il en soit, ne nous enfermons pas dans le tabou, le déni, mais parlons avec nos conjoints, nos enfants, nos amis du regard que nous voulons échanger ensemble sur le handicap.

D. L.

Article paru dans le Bulletin N° 21 de l'Association APAISER de Mars 2004


Connexion

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
HrWbkD
Recopier le code :


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 1483 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Recherche
Recherche
Nos partenaires

Logo HelloAsso
Logo NeuroSphinx
Logo Centre de Référence
Logo CRESSC

© Copyright Association APAISER 2006/2015 ©

Protection des données personnelles
Conformément à la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent.
Vous pouvez exercer ce droit en modifiant ou supprimant vos données dans votre compte ou en envoyant un message descriptif depuis l'icône prévu à cet effet dans la boîte Webmestre-Infos de ce site.